Le côté obscur du leadership : les effets d’un mauvais leadership sur la dynamique d’équipe

Nous pouvons tous reconnaître le « côté obscur » du leadership. Un micro-manager autocratique qui crie, fulmine, n’est jamais satisfait et ne donne jamais de feedback sauf s’il est négatif. Ces « leaders » volatiles et destructeurs ne font rien d’autre que de servir d’exemples de ce qu’il ne faut pas faire. Par conséquent les …

Partagez ce post :