Les vacances augmentent-elles notre productivité ?

Les vacances augmentent-elles notre productivité ?

Les vacances apparaissent désormais comme nécessaires à une forte productivité. « Le travail c’est la santé, rien faire c’est la conserver » disait le visionnaire Henri Salvador. Loin de faire l’apologie du travail, notre société place, comme valeur en vogue, celle de la productivité. Rien de contradictoire direz-vous ? Pourtant…

Le stress, concurrent direct de la productivité.

Ces dernières décennies, nombreux sont les chercheurs qui ont mis en évidence l’impact négatif du stress sur la productivité au travail. Suractivité et sollicitations excessives produisent découragement, démotivation voire épuisement ou encore burnout. Ainsi, travail n’est pas synonyme de productivité. A ce titre, la France est régulièrement citée comme un pays où le nombre de jours de congés disponibles est des plus importants et où la durée des semaines de travail est des plus courtes, mais elle arrive néanmoins dans le peloton de tête en terme de productivité.

«Le repos, la détente et la réduction du stress sont très importants pour la santé et le bien-être d’une personne. L’exercice, la méditation et les vacances sont donc essentiels», affirme Natasha Withers à ABC News, ce qui constitue un facteur de performance et de productivité.

Opter pour un système de vacances illimitées ?

Tenant compte de ces observations, certaines entreprises ont entrepris, depuis quelques années, de changer de modèle en proposant un système de vacances illimitées. Ainsi, sous conditions que les employés soient à jour de leur travail, les jours de congés pris ne sont plus comptés. Le salarié prend des pauses lorsqu’il en ressent le besoin, ou travaille même par demi-journée.

Parmi les entreprises ayant mis ce système en action, certaines affichent des taux de croissance impressionnants et il semblerait même que les employés se sentent plus investis, plus motivés, et même boostés à leur retour de vacances.

Toutes les vacances ne se valent pas !

Certes, les vacances font du bien ; le vacancier se sent mieux, moins fatigué. Il peut même avoir la sensation d’un meilleur niveau de santé général. Mais ces effets ne sont pas immédiats, et nombreux sont ceux qui constatent qu’il faut un minimum de 2 semaines pour se ressourcer. En fait, les vacances sont aussi l’occasion d’un changement de rythme, et le corps a besoin de temps pour s’y adapter. Il est d’ailleurs intéressant de constater, selon l’étude réalisée par Charlotte Fritz, que 2 semaines, c’est aussi le temps qu’il faut, à son retour de congés, pour effacer les sensations positives générées par les vacances. « Ainsi, prendre de longs congés une fois par an ne serait pas le modèle idéal. Vous obtiendrez le même effet bénéfique plus souvent si vous prenez trois périodes de courtes vacances ».

Vers une journée ultra-fractionnée ?

Fractionner ses vacances pour en cumuler les effets bénéfiques amène rapidement à l’idée que le système idéal serait de prendre plusieurs vacances… par jour ! Pourtant, Charlotte Fritz montre également que les pauses ne sont pas systématiquement bénéfiques, bien au contraire. Ainsi, les traditionnelles pauses café sont même plutôt néfastes à l’égard de la productivité. Ce qu’on fait pendant la pause est primordial. Ainsi, au même titre que les vacances qui améliorent de la maîtrise de soi (gravir une montagne, opter pour une retraite en méditation, etc.) ont un impact positif plus important sur la productivité, les pauses qui ont un impact positif sont celles qui conservent un lien avec l’activité professionnelle. Mieux : les pauses qui redynamisent le plus sont celles au cours desquelles on dit du bien d’un collègue !

Objectif maîtrise de soi et de son agenda

Quel est le meilleur modèle alors ? Il est toujours difficile de répondre à cette question, une nouvelle étude chassant souvent rapidement les conclusions des précédentes. Nous retiendrons néanmoins les principes de base suivants :

  • Gardez la santé en sachant vous reposer et pratiquer une activité sportive
  • Déconnectez régulièrement du professionnel (entre 2 journées de travail par exemple)
  • Développez un état d’esprit positif
  • Dites du bien des gens qui travaillent avec vous
  • Gardez à l’esprit vos objectifs

Sur ces points, nous vous invitons à relire les articles du blog :

Et nous vous souhaitons d’excellentes vacances !

0 0 votes
Évaluation de l'article

Partagez ce post :
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] ici les 4 étapes pour planifier son trimestre et n’oubliez pas de planifier des vacances pour augmenter votre productivité […]

trackback

[…] Et n’oubliez pas de planifier des vacances dans votre calendrier trimestriel! Les vacances augmentent-elles notre productivité? […]

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x